Résultats départementales Courtenot

Annonces Google

Résultat départementales 2015 - Courtenot

Résultats des départementales

Partagez le résultat de votre commune sur Facebook

Canton Bar-sur-Seine

Résultat canton Bar-sur-Seine : 1er tour

Candidats % voix commune % voix canton Statut
Bernard DE LA HAMAYDE et Arlette MASSIN
Union pour un Mouvement Populaire
35,24% 51,35% Elu
Eglantin DE LA BARRE et Brigitte MONTILLOT
Front National
51,43% 36,17%
Diana FERRERI et Joseph SEGHETTO
Parti communiste français
13,33% 12,48%
Courtenot Canton Bar-sur-Seine
Nombre d'inscrits 212 12 569
Nombre de votants 119 6 643
Taux de participation 56,13% 52,85%
Votes blancs (en % des votes exprimés) 10,92% 4,35%
Votes nuls (en % des votes exprimés) 0,84% 1,84%

EN VIDEO - Ce qu'il faut retenir en 5 minutes

[MIS A JOUR LE 30 mars 2015] Election 2015 à Courtenot : les résultats officiels des départementales à Courtenot sont divulgués sur Linternaute dès leur communication par le ministère de l'Intérieur. Philippe Adnot, qui mène le conseil du département de l'Aube, remet son mandat aux choix des électeurs. Dans le canton de la municipalité, les 220 votants vont aussi trancher la bataille nationale entre le PS, le Front National et l'UMP. Ce dernier pourrait enlever de 28 à 30% des votes et pourrait dépasser le parti fondé par Jean-Marie Le Pen. Avec des transferts de votes convenables au 2eme tour, il remporterait jusqu'à quarante conseils départementaux. Suspens pour le département de l'Aube car la tendance divers droite mène le conseil départemental qui administre le RSA des 299 704 personnes de cette circonscription, répartis sur 33 cantons. L'opposition au PS détient 27 postes contre 6 pour les partis de la majorité présidentielle. Alors que le taux de chômage dépasse 8,3% dans le département de l'Aube (données INSEE pour 2011) soit moins que la moyenne nationale (9,7%), Courtenot fait figure d'exception avec 4,6% de chômeurs, un point incontournable à l'instant où la compétitivité des entreprises est au centre des pensées des électeurs. Point observé sans circonspection par le PS comme l'UMP : les violences. Dans la circonscription de sécurité (police/gendarmerie) de Courtenot, le niveau des violences physiques non crapuleuses est moins élevé que dans le département de l'Aube (3,28‰ contre 4,26‰), ce qui va déteindre sur les électeurs. Parmi les points à même de faire changer l'orientation des électeurs : le taux d'imposition. À courtenot, il atteint 1 211 euros, contre 2 126 euros dans le département, ce qui va peut-être influencer les agissements du corps électoral. Les résultats des élections départementales de l'Aube et de Courtenot dépendront de trois éléments : le taux d'abstention, le résultat du FN et le vote blanc.

Entre la présidentielle et les élections européennes de 2014, le score du Parti de Marine Le Pen a progressé de 4,69 points dans la zone de Courtenot, dont les personnes sans emploi constituent 4,59% de la population en âge de travailler. Une information qui révèle que les résultats des départementales à Courtenot seront minutieusement regardés dans l'Aube, voire aussi dans la région Champagne-Ardenne. Plus précisément, le score du parti d'extrême droite était de 37.08% aux dernières élections européennes de 2014 (plus que le niveau enregistré dans le pays) et de 32.39% lors de l'élection présidentielle de 2012 (plus que le niveau atteint dans l'Hexagone).

Score du Front National / Rassemblement Bleu Marine au premier tour des élections à Courtenot

Courtenot recouvre un canton aux situations diversifiées. Dans la zone du canton de Bar-sur-Seine : Aux dernières cantonales de 2008, le taux d'abstention à Courtenot s'élevait à 30,62% des électeurs inscrits sur les listes, c'est-à-dire plus que la moyenne atteinte dans le canton. Cette année, la présence des électeurs dans les bureaux de vote de la ville de Courtenot, tout comme les résultats des départementales à Briel-sur-Barse seront primordiaux. Bernard DE LA HAMAYDE, UMP, a réussi à séduire le canton de Bar-sur-Seine en 2008 et obtenu sa place au sein de l'assemblée du département de l'Aube en recueillant 68,41% des suffrages, soit plus que son score à Courtenot (66,9%). Joseph SEGHETTO, chef de file Communiste était son plus gros challenger et avait fédéré 20.62% des scrutins.

Annonces Google

Autour de Courtenot, résultats des départementales


Les résultats et l'ensemble des données figurant sur ces tableaux sont fournis par le Ministère de l'Intérieur