Résultats départementales Goux

Annonces Google

Résultat départementales 2015 - Goux

Résultats des départementales

Partagez le résultat de votre commune sur Facebook

Canton Adour-Gersoise

Résultat canton Adour-Gersoise : 1er tour

Candidats % voix commune % voix canton Statut
Hélène COOMANS et Christophe TERRAIN
Divers droite
55,56% 59,97% Elu
Geneviève LABORDE et Marc PAYROS
Parti Socialiste
44,44% 40,03%
Goux Canton Adour-Gersoise
Nombre d'inscrits 57 7 417
Nombre de votants 27 4 903
Taux de participation 47,37% 66,10%
Votes blancs (en % des votes exprimés) 0,00% 4,98%
Votes nuls (en % des votes exprimés) 0,00% 2,75%

EN VIDEO - Ce qu'il faut retenir en 5 minutes

[MIS A JOUR LE 30 mars 2015] Election 2015 à Goux : les résultats officiels des départementales à Goux sont publiés sur Linternaute dès leur annonce par la préfecture du Gers. Philippe Martin, à la tête du conseil départemental du Gers, met son mandat aux scrutins. Dans le canton de la municipalité, les 85 votants vont en partie trancher la bataille française parmi l'UMP, le PS et le Front National. Ce dernier est crédité d'enquêtes lui accordant entre 28 et 33% des voix mais ne bravache pas et s'alarme que ses soutiens ne se rendent pas aux bureaux de vote. Avec un bon score, il pourrait prendre des départements comme l'Aisne. Pour le département du Gers, le PS conduit le conseil départemental qui administre les collèges des 181 375 habitants de ce département, soit 31 cantons. L'alliance UMP-UDI a pris 5 voix contre 26 pour la gauche. Point examiné avec grande attention par les états-majors des partis : les violences. Dans la circonscription de sécurité (police/gendarmerie) de Goux, le nombre des violences gratuites aux personnes est moins élevé que dans le département du Gers (1,04‰ contre 2,03‰), ce qui va questionner les possesseurs de carte d'électeur. Parmi les points à même de faire changer l'orientation des électeurs : le taux d'imposition. À goux, il se monte à 1 245 euros, contre 1 782 euros pour le département, une information qui serait à même d'influencer la démarche des électeurs. Alors que la proportion de personnes sans emploi s'élève à 7,3% pour le département du Gers (selon des données INSEE pour 2011) soit moins qu'en France, Goux se singularise avec 11,4% de demandeurs d'emploi, un aspect non négligeable au moment où la santé de l'économie est au centre des inquiétudes des électeurs. Les résultats des élections départementales du Gers et de Goux varieront donc en fonction de 3 paramètres : le niveau d'abstention, le score du FN et le nombre de suffrages exprimés.

En à peine 2 années, le niveau du Parti de Marine Le Pen a progressé de 10,27 points dans la zone de Goux, dont les plus de 60 ans forment 43,53% de la population. Un élément qui implique que les résultats des départementales à Goux seront très attentivement étudiés dans le Gers, et voire aussi dans la région Midi-Pyrénées. Dans le détail, le score du FN était de 24% lors des européennes de 2014 (moins que le score atteint dans l'Hexagone) et de 13.73% à la dernière présidentielle (moins que la moyenne française).

Score du Front National / Rassemblement Bleu Marine au premier tour des élections à Goux

Goux s'étend sur un canton aux situations disparates. Dans le secteur du canton de Plaisance : Gérard CASTET tête de liste Radical de Gauche, a pris le canton de Plaisance et par conséquent obtenu un siège au sein du conseil général avec 61,16% des scrutins, soit plus que son résultat à Goux (40%). Régis SOUBABERE, qui menait la liste UMP, était son adversaire n°1 et avait fédéré 38.84% des scrutins exprimés. Pour cette année 2015, la participation des votants dans les bureaux de vote de la ville de Goux, tout comme les résultats des départementales à Lasserade seront primordiaux. Lors des précédentes cantonales 2011, la part de personnes ayant pris part au vote à Goux se situait à 61,67% des inscrits, plus que la moyenne du canton.

Annonces Google

Autour de Goux, résultats des départementales


Les résultats et l'ensemble des données figurant sur ces tableaux sont fournis par le Ministère de l'Intérieur