Résultats départementales Le Plessis-Robinson

Annonces Google

Résultat départementales 2015 - Le Plessis-Robinson

Résultats des départementales

Partagez le résultat de votre commune sur Facebook

Canton Châtenay-Malabry

Résultat canton Châtenay-Malabry : 1er tour

Candidats % voix commune % voix canton Statut
Nathalie LÉANDRI et Georges SIFFREDI
Union de la Droite
60,50% 57,23% Elu
Sylvie DELAUNE et Richard VIDALENC
Union de la Gauche
17,76% 22,47%
Marc DURET et Thérèse MOITEAUX
Front National
13,54% 12,22%
Geneviève COLOMER et Christophe LEROY
Front de Gauche
8,20% 8,09%
Le Plessis-Robinson Canton Châtenay-Malabry
Nombre d'inscrits 18 894 52 426
Nombre de votants 10 100 26 380
Taux de participation 53,46% 50,32%
Votes blancs (en % des votes exprimés) 2,55% 3,60%
Votes nuls (en % des votes exprimés) 0,85% 0,64%

EN VIDEO - Ce qu'il faut retenir en 5 minutes

[MIS A JOUR LE 30 mars 2015] Election 2015 au Plessis-Robinson : les résultats des départementales au Plessis-Robinson sont communiqués sur Linternaute dès leur annonce par le ministère de l'Intérieur. Patrick Devedjian, qui pilote le conseil du département des Hauts-de-Seine, soumet son mandat aux votes. Dans le canton de la municipalité, les 23 312 électeurs vont aussi arbitrer la lutte en France parmi le Front National, l'UMP et le PS. Ce dernier joue très gros car il possède 61 conseils généraux sur 101 et risque d'en perdre près de 40. Le résultat du scrutin poussera-t-il le président de la République à infléchir sa politique? Ce dernier affirme que non. Hésitation dans le département des Hauts-de-Seine où l'UMP conduit le conseil départemental qui gouverne les routes des 1 536 100 personnes de cette circonscription, qui se subdivise en 45 cantons. La droite a conquis 28 voix contre 14 pour les partis de la majorité présidentielle. Parmi les points à même de faire basculer des départements : le montant des impôts. Au plessis-robinson, il s'élève à 3 560 euros, versus 5 468 euros pour le département, ce qui va sans doute influencer la conduite des citoyens. Point observé avec soin à droite comme à gauche : la criminalité. Dans le territoire de sécurité (gendarmerie/police) du Plessis-Robinson, le nombre des violences physiques est moins élevé que dans le département des Hauts-de-Seine (3,25‰ contre 3,31‰), ce qui va représenter un test pour les électeurs. Alors que le taux de personnes sans emploi s'établit à 9,8% pour le département des Hauts-de-Seine (selon des informations INSEE pour 2011) soit plus que dans l'Hexagone, Le Plessis-Robinson s'illustre avec 7,5% de chômeurs, un point incontournable alors que la situation économique tient une position centrale dans les pensées des électeurs. Les résultats des départementales des Hauts-de-Seine et du Plessis-Robinson seront donc influencés par trois inconnues : le niveau d'abstention, le score du FN et le vote nul.

En plus de deux ans, le score du Front National a progressé de 4,56 points dans la zone du Plessis-Robinson, dont les inscrits à Pôle Emploi composent 7,49% des travailleurs. Ce qui justifie que les résultats des départementales au Plessis-Robinson seront consciencieusement disséqués dans les Hauts-de-Seine, et voire aussi dans la région Île-de-France. Pour l'essentiel, le résultat du FN était de 16.33% lors des dernières élections européennes (moins que le score enregistré en France) et de 11.77% lors de l'élection présidentielle (moins que la moyenne nationale).

Score du Front National / Rassemblement Bleu Marine au premier tour des élections au Plessis-Robinson

Le Plessis-Robinson recouvre un canton aux situations diverses. Dans le secteur du canton du Plessis-Robinson : Philippe PEMEZEC (liste UMP) avait pris le canton du Plessis-Robinson en 2008 et ainsi remporté une place au sein de l'assemblée du département des Hauts-de-Seine grâce à 55,44% des voix, c'est-à-dire moins que son niveau au Plessis-Robinson (63,63%). Benoît MARQUAILLE (PS) faisait figure de challenger numéro 1 et avait rallié 30.04% des scrutins. Pour les dernières cantonales de 2008, le pourcentage d'électeurs s'étant abstenus au Plessis-Robinson se situait à 35,76% des électeurs inscrits sur les listes électorales, c'est-à-dire moins que le niveau du canton. En 2015, le niveau d'abstention des inscrits dans les bureaux de vote au Plessis-Robinson, tout comme l'issue des résultats des départementales au Plessis-Robinson seront prépondérants. Pour la zone du canton du Plessis-Robinson : En 2015, le taux d'abstention des inscrits dans les bureaux de vote au Plessis-Robinson, tout comme les résultats des départementales au Plessis-Robinson seront fondamentaux. Philippe PEMEZEC avec l'étiquette UMP, a réussi à séduire le canton du Plessis-Robinson en 2011 et par conséquent remporté un siège au sein de l'assemblée du département des Hauts-de-Seine grâce à 57,48% des voix, c'est-à-dire moins que son résultat au Plessis-Robinson (67,89%). Juana ALTAMIRANO, qui menait la liste PS, faisant figure de plus gros challenger, avait rassemblé 42.52% des suffrages exprimés. Pour les dernières élections 2011, le pourcentage de citoyens n'ayant pas pris part au scrutin au Plessis-Robinson s'élevait à 45,94% des électeurs inscrits sur les listes, moins que la moyenne du canton.

Annonces Google

Autour du Plessis-Robinson, résultats des départementales


Les résultats et l'ensemble des données figurant sur ces tableaux sont fournis par le Ministère de l'Intérieur