Résultats départementales Les Salces

Annonces Google

Résultat départementales 2015 - Les Salces

Résultats des départementales

Partagez le résultat de votre commune sur Facebook

Canton Aumont-Aubrac

Résultat canton Aumont-Aubrac : 1er tour

Candidats % voix commune % voix canton Statut
Alain ASTRUC et Eve BREZET
Divers droite
68,12% 73,49% Elu
Olivier DAMIEN et Aline PAGES
Front National
11,59% 18,80%
Grégoire DE SAINT JORRE et Hélène DORIDON
Front de Gauche
20,29% 7,71%
Les Salces Canton Aumont-Aubrac
Nombre d'inscrits 109 5 997
Nombre de votants 74 4 070
Taux de participation 67,89% 67,87%
Votes blancs (en % des votes exprimés) 6,76% 3,54%
Votes nuls (en % des votes exprimés) 0,00% 1,84%

EN VIDEO - Ce qu'il faut retenir en 5 minutes

[MIS A JOUR LE 30 mars 2015] Election 2015 aux Salces : les résultats officiels des élections départementales 2015 aux Salces sont publiés sur Linternaute dès leur communication par le ministère de l'Intérieur. Jean-Paul Pourquier, qui pilote le conseil général de la Lozère, soumet son mandat aux choix des électeurs. Dans le canton de la commune, les 91 votants vont aussi trancher la rivalité française parmi l'UMP, le PS et le Front National. Ce dernier est crédité de prévisions lui donnant entre 28 et 33% des voix mais ne se vante pas et s'inquiète que ses supports ne se rendent pas aux bureaux de vote. Avec un bon score, il pourrait emporter quelques départements comme l'Oise. Pour le département de la Lozère, l'UMP règne en maître sur le conseil départemental qui préside aux destinées des 76 800 personnes de cette circonscription, qui compte 25 cantons. L'opposition au gouvernement a pris 14 postes contre 10 pour les représentants de la majorité présidentielle. Parmi les points à même de faire changer l'orientation des électeurs : le niveau des impôts. Aux salces, il se monte à 455 euros, contre 1 629 euros pour le département, une donnée qui serait à même d'influencer les agissements des votants. Alors que le pourcentage de chômage s'établit à 7,3% dans le département de la Lozère (données INSEE pour 2011) soit moins que dans l'Hexagone, Les Salces fait figure de particularité avec 2,6% de chômeurs, un point incontournable lorsque la santé économique est au centre des tourments des électeurs. Elément examiné sans circonspection du Front de Gauche jusqu'au Rassemblement Bleu Marine : les crimes et délits. Dans la zone de sécurité (gendarmerie/police) des Salces, le nombre des violences physiques est moins élevé que dans le département de la Lozère (1,70‰ contre 1,97‰), ce qui va interroger les électeurs. Les résultats élections départementales de la Lozère et des Salces varieront donc en fonction de trois inconnues : le taux d'abstention, le score du FN et le vote nul.

Entre la présidentielle et les européennes, le résultat du Rassemblement Bleu Marine a progressé de 9,31 points dans la commune des Salces, dont les personnes sans emploi constituent 2,63% des actifs. Ce qui illustre que les résultats des départementales aux Salces seront notamment inspectés dans la Lozère, ainsi que dans la région Languedoc-Roussillon. Dans le détail, le niveau du FN était de 22.95% aux dernières élections européennes (moins que le niveau atteint en France) et de 13.64% lors de l'élection présidentielle (moins que le score atteint dans le pays).

Score du Front National / Rassemblement Bleu Marine au premier tour des élections aux Salces

Les Salces comprend un canton aux problématiques hétérogènes. Pour la zone du canton de Saint-Germain-du-Teil : Cette année, la présence des électeurs dans les bureaux de vote de la ville des Salces ainsi que les résultats des départementales aux Hermaux seront déterminants. Aux dernières élections en 2008, le taux de participation aux Salces représentait 94,02% des inscrits sur les listes, moins que le niveau moyen atteint dans le canton. Gilbert REVERSAT, UMP, avait conquis le canton de Saint-Germain-du-Teil et par conséquent remporté son fauteuil au sein de l'assemblée du département de la Lozère en recueillant 57,69% des voix, soit plus que son niveau aux Salces (52,83%). Thierry CARAMEL, chef de file Autres se révélant être son challenger numéro 1, avait rallié 24.61% des scrutins.

Annonces Google


Les résultats et l'ensemble des données figurant sur ces tableaux sont fournis par le Ministère de l'Intérieur