Résultats départementales Marnes-la-Coquette

Annonces Google

Résultat départementales 2015 - Marnes-la-Coquette

Résultats des départementales

Partagez le résultat de votre commune sur Facebook

Canton Saint-Cloud

Résultat canton Saint-Cloud : 1er tour

Candidats % voix commune % voix canton Statut
Jeanne BÉCART et Eric BERDOATI
Union pour un Mouvement Populaire
62,32% 62,94% Elu
Xavier BRUNSCHVICG et Isabelle LE MADEC
Parti Socialiste
19,44% 21,87%
Tatiana BARRIAC et Guillaume L'HUILLIER
Front National
18,24% 15,20%
Marnes-la-Coquette Canton Saint-Cloud
Nombre d'inscrits 1 165 47 631
Nombre de votants 567 22 530
Taux de participation 48,67% 47,30%
Votes blancs (en % des votes exprimés) 8,29% 4,97%
Votes nuls (en % des votes exprimés) 3,70% 0,64%

EN VIDEO - Ce qu'il faut retenir en 5 minutes

[MIS A JOUR LE 30 mars 2015] Election 2015 à Marnes-la-Coquette : les résultats des élections départementales à Marnes-la-Coquette sont divulgués sur Linternaute dès leur communication par le ministère de l'Intérieur. Patrick Devedjian, qui dirige le conseil du département des Hauts-de-Seine, soumet son mandat aux suffrages. Dans le canton de la ville, les 1 705 citoyens vont aussi arbitrer la rivalité nationale parmi le PS, le Front National et l'UMP. Ce dernier pourrait prendre 28 à 30% des votants et pourrait dépasser le Rassemblement Bleu-Marine. En comptant des désistements propices au 2eme tour, il engrangerait jusqu'à quarante assemblées départementales. Dans le département des Hauts-de-Seine, l'UMP mène le conseil général qui gouverne les collèges des 1 536 100 habitants de cette circonscription, qui compte 45 cantons. L'alliance UMP-UDI a obtenu 28 voix contre 14 pour la gauche. Aspect épluché sans circonspection par les états-majors parisiens : la délinquance. Dans le territoire de sécurité (police/gendarmerie) de Marnes-la-Coquette, le nombre des violences physiques est moins élevé que dans le département des Hauts-de-Seine (2,47‰ contre 3,31‰), ce qui va déteindre sur les détenteurs de carte d'électeur. Parmi les points à même de faire changer l'orientation des électeurs : le niveau d'imposition. À marnes-la-coquette, il s'élève à 25 039 euros, versus 5 468 euros dans le département, ce qui serait à même d'influencer la démarche du corps électoral. Alors que la proportion de chômage atteint 9,8% pour le département des Hauts-de-Seine (données INSEE pour 2011) soit plus que dans l'Hexagone, Marnes-la-Coquette se différencie avec 10,4% de personnes sans emploi, un sujet non négligeable lorsque la compétitivité des entreprises est au centre des craintes des électeurs. Les résultats des départementales des Hauts-de-Seine et de Marnes-la-Coquette seront influencés par 3 inconnues : le taux de participation, le niveau du FN et le vote nul.

En 2 ans, le résultat du Front National a progressé de 4,02 points dans la commune de Marnes-la-Coquette, dont les plus de soixante ans représentent 18,59% de la population. Une information qui montre que les résultats des départementales à Marnes-la-Coquette seront tout spécialement considérés dans les Hauts-de-Seine, et voire aussi dans la région Île-de-France. Pour l'essentiel, le résultat du parti d'extrême droite était de 10.06% lors des élections européennes de 2014 (moins que la moyenne française) et de 6.04% à l'élection présidentielle en 2012 (moins que le niveau atteint dans l'Hexagone).

Score du Front National / Rassemblement Bleu Marine au premier tour des élections à Marnes-la-Coquette

Marnes-la-Coquette couvre un canton aux problématiques disparates. Concernant le canton de Chaville : Lors des précédentes élections 2011, le pourcentage d'électeurs s'étant abstenus à Marnes-la-Coquette s'élevait à 44,07% des inscrits, moins que la moyenne atteinte dans le canton. A l'occasion des départementales 2015, le niveau de participation des électeurs dans les bureaux de vote de la ville de Marnes-la-Coquette, tout comme les résultats des départementales à Marnes-la-Coquette seront essentiels. Christiane BARODY-WEISS pour la liste UMP, avait emporté le canton de Chaville en 2011 et ainsi décroché son fauteuil au sein du conseil général des Hauts-de-Seine grâce à 58,14% des voix, c'est-à-dire moins que son résultat à Marnes-la-Coquette (87,52%). Catherine LIME-BIFFE, qui menait la liste PS faisait figure de plus gros challenger et avait fédéré 41.86% des voix.

Annonces Google

Autour de Marnes-la-Coquette, résultats des départementales


Les résultats et l'ensemble des données figurant sur ces tableaux sont fournis par le Ministère de l'Intérieur