Résultats départementales Miremont

Annonces Google

Résultat départementales 2015 - Miremont

Résultats des départementales

Partagez le résultat de votre commune sur Facebook

Canton Saint-Ours

Résultat canton Saint-Ours : 1er tour

Candidats % voix commune % voix canton Statut
Audrey MANUBY et Lionel MULLER
Union de la Droite
45,98% 52,49% Elu
Martine BARRIER et Laurent BATTUT
Union de la Gauche
37,36% 33,17%
Juan-José JARAMILLO HOLGUIN et Annick ROUCHON
Front National
16,67% 14,34%
Miremont Canton Saint-Ours
Nombre d'inscrits 311 14 675
Nombre de votants 181 8 877
Taux de participation 58,20% 60,49%
Votes blancs (en % des votes exprimés) 1,66% 3,21%
Votes nuls (en % des votes exprimés) 2,21% 2,23%

EN VIDEO - Ce qu'il faut retenir en 5 minutes

[MIS A JOUR LE 30 mars 2015] Election 2015 à Miremont : les résultats officiels des départementales à Miremont sont disponibles sur Linternaute dès leur validation par le ministère de l'Intérieur. Jean-Yves Gouttebel, à la tête du conseil général du Puy-de-Dôme, remet son siège aux scrutins. Dans le canton de la municipalité, les 327 votants vont aussi départager la lutte française entre le Front National, l'UMP et le PS. Ce dernier mise gros car il possède 61 conseils départementaux sur 101 et risque d'en perdre environ 40. Le fruit de ce scrutin exercera-t-il une pression quelconque sur la politique fixée par le président de la République? François Hollande certifie l'inverse. Dans le département du Puy-de-Dôme, le Parti radical de gauche (PRG) dirige le conseil départemental qui préside aux destinées des 623 463 personnes de cette circonscription, qui s'étale sur 61 cantons. La droite a obtenu 10 sièges contre 51 pour les partis de la majorité présidentielle. Alors que le pourcentage de demandeurs d'emploi dépasse 8,4% dans le département du Puy-de-Dôme (selon des chiffres INSEE pour 2011) soit moins que la moyenne nationale (9,7%), Miremont se détache avec 8,5% de chômeurs, un sujet primoardial quand la situation de l'économie occupe une place centrale dans les préoccupations des électeurs. Parmi les points à même de faire basculer des départements : le taux d'imposition. À miremont, l'impôt sur le revenu s'établit à 771 euros, versus 2 043 euros dans le département, une donnée qui va potentiellement influencer le vote des citoyens. Elément analysé avec attention à droite comme à gauche : les crimes et délits. Dans le territoire de sécurité (police/gendarmerie) de Miremont, le nombre des violences gratuites est moins élevé que dans le département du Puy-de-Dôme (1,76‰ contre 2,64‰), ce qui va influencer les électeurs. Les résultats des élections départementales du Puy-de-Dôme et de Miremont découleront donc de 3 éléments : le niveau d'abstention, le score du FN et le nombre de suffrages exprimés.

En 2 années, le niveau du Rassemblement Bleu Marine a progressé de 6,51 points dans la ville de Miremont, dont les moins de trente ans représentent 18,04% des habitants. Cela illustre que les résultats des départementales à Miremont seront consciencieusement disséqués dans le Puy-de-Dôme, et jusque dans la région Auvergne. Pour l'essentiel, le niveau du Front National était de 28.57% lors des dernières européennes en 2014 (plus que la moyenne française) et de 22.06% lors de la dernière présidentielle de 2012 (plus que le niveau enregistré en France).

Score du Front National / Rassemblement Bleu Marine au premier tour des élections à Miremont

Miremont comprend un canton aux situations disparates. Concernant la zone du canton de Pontaumur : Pour cette année 2015, l'affluence dans les bureaux de vote de la commune de Miremont ainsi que les résultats des départementales à Saint-Hilaire-les-Monges seront fondamentaux. Maurice BATTUT avec l'étiquette PS, avait réussi à séduire le canton de Pontaumur et par conséquent gagné son fauteuil au sein du conseil général du Puy-de-Dôme avec 57,08% des scrutins, c'est-à-dire moins que son score à Miremont (61,42%). Cédric ROUGHEOL, chef de file UMP apparaissant comme son challenger numéro un, avait rassemblé 42.92% des voix. Pour les dernières cantonales en 2008, la participation à Miremont représentait 81,38% des électeurs inscrits sur les listes, c'est-à-dire plus que la moyenne enregistrée dans le canton.

Annonces Google

Autour de Miremont, résultats des départementales


Les résultats et l'ensemble des données figurant sur ces tableaux sont fournis par le Ministère de l'Intérieur