Résultats départementales Pégomas

Annonces Google

Résultat départementales 2015 - Pégomas

Résultats des départementales

Partagez le résultat de votre commune sur Facebook

Canton Mandelieu-la-Napoule

Résultat canton Mandelieu-la-Napoule : 1er tour

Candidats % voix commune % voix canton Statut
Henri LEROY et Michèle PAGANIN
Union de la Droite
38,42% 56,14% Elu
Nathalie PAVARD et Stéphane RIOUX
Front National
45,82% 32,96%
Sophie BASILIEN et Hervé LAVISSE
Front de Gauche
15,76% 10,89%
Pégomas Canton Mandelieu-la-Napoule
Nombre d'inscrits 5 495 30 831
Nombre de votants 2 773 16 571
Taux de participation 50,46% 53,75%
Votes blancs (en % des votes exprimés) 2,70% 4,19%
Votes nuls (en % des votes exprimés) 1,19% 0,42%

EN VIDEO - Ce qu'il faut retenir en 5 minutes

[MIS A JOUR LE 30 mars 2015] Election 2015 à Pégomas : les résultats officiels des élections départementales 2015 à Pégomas sont publiés sur Linternaute dès leur communication par le ministère. Éric Ciotti, à la tête du conseil général des Alpes-Maritimes, remet son mandat aux choix des électeurs. Dans le canton de la ville, les 6 235 électeurs vont aussi arbitrer la rivalité française parmi le Front National, l'UMP et le PS. Ce dernier mise très gros car il dispose de 61 conseils départementaux sur 101 et pourrait en perdre environ 40. Le bilan de ce scrutin aura-t-il une conséquence notable sur la stratégie politique fixée par le Président? François Hollande assure au contraire que non. Pour le département des Alpes-Maritimes, l'UMP conduit le conseil général qui dirige la voirie des 1 073 184 habitants de cette circonscription, soit 52 cantons. La droite a conquis 43 voix contre 8 pour les partis de la majorité présidentielle. Alors que la proportion de personnes sans emploi dépasse 9,2% dans le département des Alpes-Maritimes (selon des informations INSEE pour 2011) soit moins que dans l'Hexagone (9,7%), Pégomas s'illustre avec 8,9% de chômage, un aspect capital quand la situation économique occupe une place centrale dans les angoisses des électeurs. Parmi les points à même de faire basculer des départements : le niveau des impôts. À pégomas, il dépasse 2 503 euros, contre 3 022 euros dans le département, un élément qui pourrait influencer la conduite des votants. Point surveillé de près jusqu'à Paris : la criminalité. Dans le territoire de sécurité (police/gendarmerie) de Pégomas, le niveau des violences physiques est moins élevé que dans le département des Alpes-Maritimes (3,27‰ contre 4,87‰), ce qui va questionner les détenteurs de carte d'électeur. Les résultats élections départementales des Alpes-Maritimes et de Pégomas seront donc influencés par trois paramètres : le taux de participation, le score du FN et le vote nul.

Entre l'élection de François Hollande et 2014, le résultat du FN a progressé de 10,45 points dans la commune de Pégomas, dont les chômeurs représentent 8,9% des actifs. Un élément qui justifie que les résultats des départementales à Pégomas seront tout particulièrement épluchés dans les Alpes-Maritimes, ainsi que dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Plus en détail, le score du FN était de 39.75% aux dernières élections européennes de 2014 (plus que la moyenne du pays) et de 29.3% lors de l'élection présidentielle (plus que la moyenne nationale).

Score du Front National / Rassemblement Bleu Marine au premier tour des élections à Pégomas

Pégomas recouvre un canton aux situations hétérogènes. Pour le secteur du canton de Grasse-Sud : Pour ces élections départementales 2015, le taux d'abstention des électeurs dans les bureaux de vote de la commune de Pégomas, tout comme les résultats des départementales à Pégomas seront primordiaux. Aux dernières élections de l'année 2011, l'abstention à Pégomas se situait à 50,3% des électeurs inscrits sur les listes, c'est-à-dire moins que le score moyen du canton. Jean-Raymond VINCIGUERRA, pour la liste Ecologiste, avait conquis le canton de Grasse-Sud et par conséquent obtenu son fauteuil au sein du conseil général des Alpes-Maritimes en recueillant 52,29% des scrutins, c'est-à-dire plus que son niveau à Pégomas (37,36%). Gilbert PIBOU (UMP) se révélant être son challenger majeur, avait rallié 47.71% des suffrages exprimés.

Annonces Google


Les résultats et l'ensemble des données figurant sur ces tableaux sont fournis par le Ministère de l'Intérieur