Résultats départementales Sampolo

Annonces Google

Résultat départementales 2015 - Sampolo

Résultats des départementales

Partagez le résultat de votre commune sur Facebook

Canton Taravo-Ornano

Résultat canton Taravo-Ornano : 1er tour

Candidats % voix commune % voix canton Statut
Valérie BOZZI et Marcel FRANCISCI
Union pour un Mouvement Populaire
61,54% 54,62% Elu
Paul-Jo CAÏTUCOLI et Muriel SEGONDY
Divers
20,00% 22,91%
Jean-Baptiste LUCCIONI et Vanina PIERI
Divers gauche
7,69% 17,86%
Laurent CHIOCCA et Christiane PASQUA
Front de Gauche
10,77% 4,61%
Sampolo Canton Taravo-Ornano
Nombre d'inscrits 110 13 876
Nombre de votants 65 7 713
Taux de participation 59,09% 55,59%
Votes blancs (en % des votes exprimés) 0,00% 1,61%
Votes nuls (en % des votes exprimés) 0,00% 1,85%

EN VIDEO - Ce qu'il faut retenir en 5 minutes

[MIS A JOUR LE 30 mars 2015] Election 2015 à Sampolo : les résultats des élections départementales 2015 à Sampolo sont disponibles sur Linternaute dès leur proclamation par la préfecture de la Corse-du-Sud. Jean-Jacques Panunzi, à la tête du conseil du département de la Corse-du-Sud, soumet son mandat aux scrutins. Dans le canton de la municipalité, les 56 électeurs vont aussi arbitrer la lutte française qui oppose le PS, le Front National et l'UMP. Ce dernier pourrait prendre 28 à 30% des votes et pourrait dépasser le Rassemblement Bleu-Marine. En espérant des reports de voix favorables au second tour, il s'adjugerait jusqu'à 40 conseils de départements. Hésitation dans le département de la Corse-du-Sud où l'UMP mène le conseil départemental qui dirige les routes des 135 718 habitants de cette circonscription, qui compte 22 cantons. La droite a obtenu 12 voix contre 8 pour la gauche. Parmi les points à même de faire basculer des départements : le niveau d'imposition. À sampolo, l'impôt sur le revenu s'élève à 2 096 euros, contre 2 383 euros pour le département, ce qui serait à même d'influencer le vote du corps électoral. Elément analysé avec une inquiétude marquée du Front de Gauche jusqu'au Rassemblement Bleu Marine : la violence. Dans la circonscription de sécurité (gendarmerie/police) de Sampolo, le niveau des violences physiques non crapuleuses est moins élevé que dans le département de la Corse-du-Sud (1,33‰ contre 2,84‰), ce qui va interpeller les détenteurs de carte d'électeur. Alors que le taux de chômage dépasse 13,3% dans le département de la Corse-du-Sud (chiffres INSEE, 2011) soit plus que la moyenne nationale (9,7%), Sampolo se singularise avec 23,8% de demandeurs d'emploi, un point incontournable lorsque la situation de la compétitivé occupe une place déterminante dans les pensées des électeurs. Les résultats des départementales de la Corse-du-Sud et de Sampolo découleront de 3 paramètres : le niveau de participation, le résultat du FN et le nombre de suffrages exprimés.

Entre l'élection de François Hollande et 2014, le score du Parti de Marine Le Pen a diminué de -4,18 point dans la ville de Sampolo, dont les plus de 60 ans composent 46,43% des habitants. Une information qui révèle que les résultats des départementales à Sampolo seront méticuleusement analysés dans la Corse-du-Sud, et jusque dans la région Corse. Dans le détail, le niveau du FN était de 15% lors des européennes de 2014 (moins que le niveau atteint en France) et de 19.18% à l'élection présidentielle en 2012 (plus que la moyenne du pays).

Score du Front National / Rassemblement Bleu Marine au premier tour des élections à Sampolo

Sampolo comprend un canton aux problématiques nuancées. Dans la circonscription du canton de Zicavo : Pour les dernières cantonales en 2011, le pourcentage de personnes ayant pris part au vote à Sampolo se situait à 33,68% des inscrits sur les listes, plus que le niveau moyen atteint dans le canton. Pour cette année 2015, la présence des inscrits dans les bureaux de vote à Sampolo ainsi que l'issue des résultats des départementales à Corrano seront décisifs.

Annonces Google

Autour de Sampolo, résultats des départementales


Les résultats et l'ensemble des données figurant sur ces tableaux sont fournis par le Ministère de l'Intérieur