Résultats départementales Saran

Annonces Google

Résultat départementales 2015 - Saran

Résultats des départementales

Partagez le résultat de votre commune sur Facebook

Canton Orléans-3

Résultat canton Orléans-3 : 2ème tour

Candidats % voix commune % voix canton Statut
Muriel CHERADAME et Alain TOUCHARD
Union de la Droite
63,10% 68,96% Elu
Philippe LECOQ et Jeanne SOULAS
Front National
36,90% 31,04%
Saran Canton Orléans-3
Nombre d'inscrits 10 964 21 839
Nombre de votants 4 824 10 111
Taux de participation 44,00% 46,30%
Votes blancs (en % des votes exprimés) 10,72% 8,75%
Votes nuls (en % des votes exprimés) 4,29% 3,54%

Résultat canton Orléans-3 : 1er tour

Candidats % voix commune % voix canton Statut
Muriel CHERADAME et Alain TOUCHARD
Union de la Droite
22,11% 33,49% Ballotage
Philippe LECOQ et Jeanne SOULAS
Front National
27,67% 25,03% Ballotage
Christian FROMENTIN et Dominique TRIPET
Front de Gauche
36,10% 22,87%
Jérôme BORNET et Patricia FLOUEST
Union de la Gauche
14,12% 18,61%
Saran Canton Orléans-3
Nombre d'inscrits 10 964 21 837
Nombre de votants 5 143 10 632
Taux de participation 46,91% 48,69%
Votes blancs (en % des votes exprimés) 2,66% 2,72%
Votes nuls (en % des votes exprimés) 1,21% 1,26%

EN VIDEO - Ce qu'il faut retenir en 5 minutes

[MIS A JOUR LE 30 mars 2015] Election 2015 à Saran : les résultats du 2nd tour des élections départementales 2015 sont divulgués sur Linternaute dès leur transmission par le ministère. Quel verdict vont préférer les 10 964 inscrits de Saran pour mener l'assemblée du Loiret ? Au 1er tour, le Front de gauche a obtenu le plus grand nombre de suffrages (avec 36,10%), précédant le Front national (27,67%) et l'Union de la droite (22,11%). L'examen de l'attitude des votants à Saran révèle que la gauche récolte 14,12% des suffrages exprimés, contre 22,11% pour le mouvement de Nicolas Sarkozy et 27,67% pour le rassemblement Bleu Marine. Celui-ci pourrait donc départager droite et gauche aussi bien pour les résultats du deuxième tour dans les 21 cantons que compte le département que lors d'un possible 3ème tour en causant la désignation du président du conseil général pour l'un ou l'autre parti. Pour le département du Loiret, Éric Doligé mène le conseil du département qui orchestre le versement du RSA des 659 587 habitants de ce département, qui compte 21 cantons. Alors que la proportion de demandeurs d'emploi dépasse 9,1% dans le département du Loiret (selon des chiffres INSEE de 2011) soit moins qu'en France (9,7%), Saran se met en évidence avec 11,5% de chômage, un point important quand la compétitivité de l'économie française est au centre des difficultés des électeurs. Les résultats des départementales du Loiret et de Saran résulteront de trois variables : le niveau de participation, le score du FN et le nombre de suffrages exprimés. Entre 2012 et 2014, le score du Front National a progressé de 7,59 points dans la commune de Saran, dont les personnes sans emploi représentent 11,47% des actifs. Un élément qui révèle que les résultats des départementales à Saran seront particulièrement scrutés dans le département du Loiret, jusqu'en Centre. Plus précisément, le score du parti d'extrême droite était de 27.07% aux élections européennes de 2014 (plus que la moyenne nationale) et de 19.48% aux présidentielles de 2014 (plus que la moyenne du pays). Saran recouvre un canton aux problématiques hétérogènes. Concernant la circonscription du canton d'Orléans-3 : Lors du 1er tour, le taux de participation à Saran s'élevait à 48,69%, soit moins que le niveau atteint dans le canton. Les 10 964 inscrits à Saran pour ce canton devront choisir au 2e tour entre Mme CHERADAME Muriel et M. TOUCHARD Alain (Union de la Droite, 22,11% à Saran) et M. LECOQ Philippe et Mme SOULAS Jeanne (Front National, 27,67% à Saran) pour les représenter au sein du conseil général du Loiret.

Score du Front National / Rassemblement Bleu Marine au premier tour des élections à Saran

Annonces Google

Autour de Saran, résultats des départementales


Les résultats et l'ensemble des données figurant sur ces tableaux sont fournis par le Ministère de l'Intérieur