Résultats départementales Serra-di-Ferro

Annonces Google

Résultat départementales 2015 - Serra-di-Ferro

Résultats des départementales

Partagez le résultat de votre commune sur Facebook

Canton Taravo-Ornano

Résultat canton Taravo-Ornano : 1er tour

Candidats % voix commune % voix canton Statut
Valérie BOZZI et Marcel FRANCISCI
Union pour un Mouvement Populaire
32,55% 54,62% Elu
Paul-Jo CAÏTUCOLI et Muriel SEGONDY
Divers
55,37% 22,91%
Jean-Baptiste LUCCIONI et Vanina PIERI
Divers gauche
6,04% 17,86%
Laurent CHIOCCA et Christiane PASQUA
Front de Gauche
6,04% 4,61%
Serra-di-Ferro Canton Taravo-Ornano
Nombre d'inscrits 501 13 876
Nombre de votants 308 7 713
Taux de participation 61,48% 55,59%
Votes blancs (en % des votes exprimés) 1,30% 1,61%
Votes nuls (en % des votes exprimés) 1,95% 1,85%

EN VIDEO - Ce qu'il faut retenir en 5 minutes

[MIS A JOUR LE 30 mars 2015] Election 2015 à Serra-di-Ferro : les résultats officiels des élections départementales à Serra-di-Ferro sont publiés sur Linternaute dès leur annonce par la préfecture de la Corse-du-Sud. Jean-Jacques Panunzi, qui dirige le conseil du département de la Corse-du-Sud, remet son siège aux choix des électeurs. Dans le canton de la commune, les 420 électeurs vont aussi trancher la bataille en France parmi l'UMP, le PS et le Front National. Ce dernier est crédité de prévisions lui donnant entre 28 et 33% des votes mais ne se vante pas et s'alarme que ses soutiens ne se rendent pas aux bureaux de vote. Avec un bon score, il pourrait voler quelques départements comme le Vaucluse. Dans le département de la Corse-du-Sud, l'UMP domine le conseil du département qui régit les politiques sociales des 135 718 personnes de ce département, soit 22 cantons. L'opposition au PS a pris 12 postes contre 8 pour la gauche. Elément surveillé avec la plus vigilance par le PS comme l'UMP : la violence. Dans le territoire de sécurité (gendarmerie/police) de Serra-di-Ferro, le nombre des violences gratuites aux personnes est moins élevé que dans le département de la Corse-du-Sud (1,33‰ contre 2,84‰), ce qui va influencer les détenteurs de carte d'électeur. Alors que le taux de chômage se monte à 13,3% dans le département de la Corse-du-Sud (chiffres INSEE pour 2011) soit plus que la moyenne nationale (9,7%), Serra-di-Ferro se distingue avec 13,3% de personnes sans emploi, un point non accessoire quand le résultat économique de la majorité occupe une position centrale dans les craintes des électeurs. Parmi les points à même de faire basculer des départements : le niveau d'imposition. À serra-di-ferro, l'impôt sur le revenu s'établit à 4 229 euros, contre 2 383 euros dans le département, une information qui va potentiellement influencer l'attitude du corps électoral. Les résultats des élections départementales de la Corse-du-Sud et de Serra-di-Ferro découleront de trois inconnues : le taux d'abstention, le niveau du FN et le nombre de suffrages exprimés.

En près de deux années, le niveau du Rassemblement Bleu Marine a progressé de 6,07 points dans la ville de Serra-di-Ferro, dont les plus de soixante ans constituent 34,29% de la population. Ce qui prouve que les résultats des départementales à Serra-di-Ferro seront singulièrement guettés dans la Corse-du-Sud, même dans la région Corse. Pour l'essentiel, le résultat du FN était de 15.31% lors des dernières européennes de 2014 (moins que la moyenne française) et de 9.24% à la dernière élection présidentielle en 2012 (moins que la moyenne du pays).

Score du Front National / Rassemblement Bleu Marine au premier tour des élections à Serra-di-Ferro

Serra-di-Ferro s'étend sur un canton aux situations nuancées. Dans la circonscription du canton de Santa-Maria-Siché : Pour les dernières élections cantonales en 2008, le pourcentage de citoyens s'étant abstenus à Serra-di-Ferro s'élevait à 31,87% des inscrits, soit plus que la moyenne enregistrée dans le canton. Marie-Jeanne BOZZI sous l'étiquette UMP, avait pris le canton de Santa-Maria-Siché et par conséquent gagné un fauteuil au sein du conseil général de la Corse-du-Sud avec 41,78% des suffrages, soit plus que son niveau à Serra-di-Ferro (25,23%). Pierre-Paul LUCIANI, tête de liste Divers droite, se révélant être son adversaire principal, avait réalisé 40.05% des scrutins exprimés. Pour les départementales 2015, la présence des électeurs dans les bureaux de vote de la ville de Serra-di-Ferro, tout comme l'issue des résultats des départementales à Grosseto-Prugna seront primordiaux.

Annonces Google

Autour de Serra-di-Ferro, résultats des départementales


Les résultats et l'ensemble des données figurant sur ces tableaux sont fournis par le Ministère de l'Intérieur