Annonces Google

Résultat départementales 2015 - Blars

Résultats des départementales

Partagez le résultat de votre commune sur Facebook

Canton Causse et Vallées

Résultat canton Causse et Vallées : 1er tour

Candidats % voix commune % voix canton Statut
Françoise LAPERGUE et Jean-Jacques RAFFY
Divers gauche
62,50% 58,12% Elu
Nathalie FONT et Jacques SMETS
Front National
23,44% 21,53%
Pierre DUFOUR et Carmen NEHRKORN
Front de Gauche
14,06% 20,35%
Blars Canton Causse et Vallées
Nombre d'inscrits 122 7 737
Nombre de votants 76 5 037
Taux de participation 62,30% 65,10%
Votes blancs (en % des votes exprimés) 11,84% 12,27%
Votes nuls (en % des votes exprimés) 3,95% 3,36%

EN VIDEO - Ce qu'il faut retenir en 5 minutes

[MIS A JOUR LE 30 mars 2015] Election 2015 à Blars : les résultats officiels des départementales à Blars sont disponibles sur Linternaute dès leur transmission par la préfecture du Lot. Gérard Miquel, à la tête du conseil départemental du Lot, remet son siège aux votes. Dans le canton de la commune, les 126 citoyens vont aussi trancher la rivalité en France parmi l'UMP, le PS et le Front National. Ce dernier est crédité d'enquêtes lui accordant entre 28 et 33% des votes mais ne bravache pas et redoute que ses soutiens ne se rendent pas aux urnes. En fonction des conditions, il pourrait emporter des départements comme le Vaucluse. Dans le département du Lot, le PS mène le conseil départemental qui gère les routes des 169 531 habitants de cette circonscription, et ses 31 cantons. L'opposition au gouvernement a conquis 4 voix contre 27 pour l'alliance PS-écologistes-Front de gauche et communistes. Alors que le taux de chômeurs se monte à 9,4% pour le département du Lot (selon des données INSEE pour 2011) soit moins qu'en France (9,7%), Blars se différencie avec 9,1% de chômeurs, un sujet incontournable à l'instant où la santé économique est au coeur des craintes des électeurs. Aspect surveillé avec un empressement du Parti communiste jusqu'au Front National : les crimes. Dans la zone de sécurité (gendarmerie/police) de Blars, le nombre des violences physiques est moins élevé que dans le département du Lot (1,43‰ contre 2,13‰), ce qui va influencer les électeurs. Parmi les points à même de faire changer l'orientation des électeurs : le niveau des impôts. À blars, l'impôt sur le revenu s'établit à 958 euros, contre 1 749 euros pour le département, ce qui serait à même d'influencer la conduite des votants. Les résultats des départementales du Lot et de Blars varieront donc en fonction de 3 éléments : le niveau de participation, le résultat du FN et le vote nul.

En à peine 2 ans, le score du Parti de Marine Le Pen a progressé de 7,08 points dans la zone de Blars, dont les moins de trente ans constituent 20,63% de la population. Cela atteste que les résultats des départementales à Blars seront précieusement évalués dans le Lot, ainsi que dans la région Midi-Pyrénées. Pour l'essentiel, le score du parti fondé par Jean-Marie Le Pen était de 23.08% aux européennes de 2014 (moins que le score atteint dans l'Hexagone) et de 16% lors de la dernière élection présidentielle en 2012 (moins que le score enregistré dans le pays).

Score du Front National / Rassemblement Bleu Marine au premier tour des élections à Blars

Blars compte un canton aux situations variées. Concernant le secteur du canton de Lauzès : Pour les dernières cantonales en 2011, le pourcentage d'électeurs s'étant abstenus à Blars représentait 31,75% des électeurs inscrits, c'est-à-dire moins que le niveau du canton. Pour cette année, la présence des inscrits dans les bureaux de vote à Blars et les résultats des départementales à Cabrerets seront primordiaux. Gérard GARY, PS, avait emporté le canton de Lauzès en 2011 et décroché un siège au sein de l'assemblée grâce à 69,77% des suffrages, c'est-à-dire plus que son score à Blars (51,9%). Patrice ROBERT, tête de liste Majorité présidentielle, faisait figure de challenger principal et avait réalisé 20.6% des suffrages.

Annonces Google


Les résultats et l'ensemble des données figurant sur ces tableaux sont fournis par le Ministère de l'Intérieur