Résultats départementales Coren

Annonces Google

Résultat départementales 2015 - Coren

Résultats des départementales

Partagez le résultat de votre commune sur Facebook

Canton Saint-Flour-1

Résultat canton Saint-Flour-1 : 1er tour

Candidats % voix commune % voix canton Statut
Didier ACHALME et Aline HUGONNET
Divers droite
100,00% 100,00% Elu
Coren Canton Saint-Flour-1
Nombre d'inscrits 355 7 948
Nombre de votants 155 3 380
Taux de participation 43,66% 42,53%
Votes blancs (en % des votes exprimés) 22,58% 22,10%
Votes nuls (en % des votes exprimés) 3,23% 7,28%

EN VIDEO - Ce qu'il faut retenir en 5 minutes

[MIS A JOUR LE 30 mars 2015] Election 2015 à Coren : les résultats officiels des élections départementales à Coren sont diffusés sur Linternaute dès leur proclamation par le ministère de l'Intérieur. Vincent Descoeur, président du conseil général du Cantal, met son mandat aux scrutins. Dans le canton de la commune, les 433 électeurs vont en partie arbitrer la rivalité en France parmi l'UMP, le PS et le Front National. Ce dernier jouit de sondages lui donnant entre 28 et 33% des intentions de vote mais ne pavane pas et appréhende que ses soutiens ne se rendent pas aux urnes. En fonction des conditions, il pourrait prendre quelques départements comme l'Oise. Zoom sur le département du Cantal: l'UMP dirige le conseil général qui régit les infrastructures des 149 682 personnes de ce département, dans 27 cantons. La droite a obtenu 19 voix contre 7 pour l'alliance PS-Verts-Extrême gauche. Alors que le taux de personnes sans emploi se monte à 6,6% dans le département du Cantal (selon des informations INSEE de 2011) soit moins que pour l'ensemble du pays, Coren se singularise avec 3,4% de chômeurs, un point capital au moment où le résultat économique de François Hollande est au coeur des pensées des électeurs. Parmi les points à même de faire changer l'orientation des électeurs : le niveau des impôts. À coren, il se situe à 1 367 euros, contre 1 665 euros dans le département, une information qui pourrait influencer la démarche des votants. Point observé de près du Front de Gauche jusqu'au Front National : les agressions. Dans le secteur de sécurité (police/gendarmerie) de Coren, le nombre des violences gratuites est moins élevé que dans le département du Cantal (1,74‰ contre 1,86‰), ce qui va questionner les électeurs. Les résultats des départementales du Cantal et de Coren seront donc influencés par trois paramètres : le taux de participation, le résultat du FN et le vote nul.

Entre l'élection présidentielle de 2012 et 2014, le score du Front National a progressé de 8,65 points dans la ville de Coren, dont les plus de 60 ans composent 20,09% de la population. Cette donnée montre que les résultats des départementales à Coren seront prudemment regardés dans le Cantal, et jusque dans la région Auvergne. Dans le détail, le score du FN était de 23.08% lors des européennes de 2014 (moins que la moyenne du pays) et de 14.43% lors de l'élection présidentielle en 2012 (moins que le score atteint dans le pays).

Score du Front National / Rassemblement Bleu Marine au premier tour des élections à Coren

Coren compte un canton aux problématiques variées. Pour le canton de Saint-Flour-Nord : Cette année, la participation des électeurs dans les bureaux de vote à Coren ainsi que l'issue des résultats des départementales à Roffiac seront prépondérants. Lors des précédentes élections de 2011, l'abstention à Coren s'élevait à 41,5% des électeurs inscrits, moins que le score d'abstention enregistré dans le canton. Henri BARTHELEMY (liste UMP) avait pris le canton de Saint-Flour-Nord en 2011 et par conséquent décroché sa place au sein du conseil général du Cantal en recueillant 60,53% des scrutins, c'est-à-dire moins que son score à Coren (62,5%). Jean-Baptiste MEYRONEINC (PS) apparaissant comme son principal challenger, avait réalisé 32.17% des scrutins exprimés.

Annonces Google

Autour de Coren, résultats des départementales


Les résultats et l'ensemble des données figurant sur ces tableaux sont fournis par le Ministère de l'Intérieur