Résultats départementales Fouras

Annonces Google

Résultat départementales 2015 - Fouras

Résultats des départementales

Partagez le résultat de votre commune sur Facebook

Canton Châtelaillon-Plage

Résultat canton Châtelaillon-Plage : 1er tour

Candidats % voix commune % voix canton Statut
Sylvie MARCILLY et Stéphane VILLAIN
Union pour un Mouvement Populaire
54,76% 51,99% Elu
Jean-Yves GAUTIER-BRET et Maryse MARTIN
Parti Socialiste
23,09% 25,17%
Jean BEAUDU et Marie ORSKI
Front National
17,89% 18,95%
Alexandra COUDIGNAC et Thierry SCHROEDER
Debout la France
4,26% 3,90%
Fouras Canton Châtelaillon-Plage
Nombre d'inscrits 3 731 17 340
Nombre de votants 2 090 9 528
Taux de participation 56,02% 54,95%
Votes blancs (en % des votes exprimés) 2,44% 3,22%
Votes nuls (en % des votes exprimés) 1,00% 0,94%

EN VIDEO - Ce qu'il faut retenir en 5 minutes

[MIS A JOUR LE 30 mars 2015] Election 2015 à Fouras : les résultats des élections départementales à Fouras sont diffusés sur Linternaute dès leur transmission par le ministère. Dominique Bussereau, à la tête du conseil du département de la Charente-Maritime, soumet son mandat aux scrutins. Dans le canton de la ville, les 4 024 citoyens vont aussi arbitrer la rivalité en France entre le PS, le Front National et l'UMP. Ce dernier pourrait emporter de 28 à 30% des votants et pourrait dépasser le Front National. En comptant des consignes de votes favorables au second tour, il récolterait jusqu'à 40 conseils départementaux. Suspens pour le département de la Charente-Maritime où l'UMP règne en maître sur le conseil du département qui dirige les politiques sociales des 598 915 habitants de cette circonscription, et ses 51 cantons. L'alliance UMP-UDI occupe 27 postes contre 24 pour la gauche. Parmi les points à même de faire basculer des départements : le niveau des impôts. À fouras, l'impôt sur le revenu s'établit à 2 459 euros, versus 2 128 euros dans le département, une donnée qui pourrait influencer la démarche du corps électoral. Alors que le pourcentage de demandeurs d'emploi atteint 10,5% pour le département de la Charente-Maritime (selon des informations INSEE pour 2011) soit plus qu'en France, Fouras fait figure d'exception avec 14,4% de chômage, un élément capital à l'instant où la situation économique tient une position centrale dans les difficultés des électeurs. Point épluché avec grande attention par les états-majors parisiens : la violence. Dans le territoire de sécurité (police/gendarmerie) de Fouras, le niveau des violences gratuites aux personnes est moins élevé que dans le département de la Charente-Maritime (2,31‰ contre 2,86‰), ce qui va déteindre sur les électeurs. Les résultats des élections départementales de la Charente-Maritime et de Fouras découleront donc de trois inconnues : le niveau d'abstention, le résultat du FN et le vote nul.

Entre l'élection de François Hollande et 2014, le score du Parti de Marine Le Pen a progressé de 7,41 points dans la commune de Fouras, dont les chômeurs composent 14,41% de la population en âge de travailler. Cela atteste que les résultats des départementales à Fouras seront consciencieusement guettés dans la Charente-Maritime, même dans la région Poitou-Charentes. Dans le détail, le résultat du parti d'extrême droite était de 21.27% lors des dernières élections européennes de 2014 (moins que la moyenne du pays) et de 13.86% lors de la dernière présidentielle (moins que le score atteint dans l'Hexagone).

Score du Front National / Rassemblement Bleu Marine au premier tour des élections à Fouras

Fouras s'étend sur un canton aux problématiques disparates. Dans la circonscription du canton de Rochefort-Nord : Lors des précédentes élections de l'année 2011, la part de citoyens ayant participé au scrutin à Fouras se situait à 61,03% des électeurs inscrits, soit moins que la moyenne enregistrée dans le canton. En mars 2015, le niveau de participation des inscrits dans les bureaux de vote de la ville de Fouras, tout comme les résultats des départementales à Breuil-Magné seront essentiels. Sylvie MARCILLY, avec l'étiquette UMP, a conquis le canton de Rochefort-Nord en 2011 et décroché sa place au sein du conseil général de la Charente-Maritime grâce à 50,99% des voix, c'est-à-dire moins que son score à Fouras (60,73%). André BONNIN (PS) apparaissant comme son plus gros challenger, avait rallié 49.01% des scrutins.

Annonces Google


Les résultats et l'ensemble des données figurant sur ces tableaux sont fournis par le Ministère de l'Intérieur