Résultats départementales Saint-Igny-de-Roche

Annonces Google

Résultat départementales 2015 - Saint-Igny-de-Roche

Résultats des départementales

Partagez le résultat de votre commune sur Facebook

Canton Chauffailles

Résultat canton Chauffailles : 1er tour

Candidats % voix commune % voix canton Statut
Marie-Christine BIGNON et Arnaud DURIX
Union de la Droite
40,23% 53,79% Elu
Jacqueline BRAMANT et Fabrice DEJOUX
Divers gauche
38,35% 23,79%
David ANDRÉ et Jacqueline HUREL MEUNIER
Front National
21,43% 22,42%
Saint-Igny-de-Roche Canton Chauffailles
Nombre d'inscrits 486 15 775
Nombre de votants 284 8 481
Taux de participation 58,44% 53,76%
Votes blancs (en % des votes exprimés) 3,17% 3,91%
Votes nuls (en % des votes exprimés) 3,17% 1,57%

EN VIDEO - Ce qu'il faut retenir en 5 minutes

[MIS A JOUR LE 30 mars 2015] Election 2015 à Saint-Igny-de-Roche : les résultats des élections départementales 2015 à Saint-Igny-de-Roche sont publiés sur Linternaute dès leur transmission par la préfecture de la Saône-et-Loire. Rémi Chaintron, à la tête du conseil départemental de la Saône-et-Loire, met son siège aux scrutins. Dans le canton de la municipalité, les 630 votants vont en partie départager la bataille française entre le Front National, l'UMP et le PS. Ce dernier mise gros car il a emporté 61 départements sur 101 et risque d'en perdre près de quarante. Le résultat de ce vote aura-t-il une conséquence quelconque sur la stratégie politique fixée par le président de la République? Lui affirme que non. Zoom sur le département de la Saône-et-Loire car le PS conduit le conseil général qui administre les routes des 549 361 habitants de cette circonscription, qui s'étale sur 57 cantons. L'opposition à François Hollande occupe 17 sièges contre 38 pour les représentants de la majorité présidentielle. Sujet épluché avec la plus vigilance par le PS comme l'UMP : les crimes et délits. Dans la zone de sécurité (gendarmerie/police) de Saint-Igny-de-Roche, le nombre des violences physiques est moins élevé que dans le département de la Saône-et-Loire (1,53‰ contre 2,56‰), ce qui va déteindre sur les possesseurs de carte d'électeur. Parmi les points à même de faire basculer des départements : le taux d'imposition. À saint-igny-de-roche, l'impôt sur le revenu dépasse 1 403 euros, versus 1 798 euros dans le département, une information qui serait à même d'influencer la démarche des votants. Alors que le pourcentage de chômeurs se monte à 7,5% pour le département de la Saône-et-Loire (selon des données INSEE pour 2011) soit moins qu'en France, Saint-Igny-de-Roche se différencie avec 5,9% de personnes sans emploi, un aspect qui n'a rien de minime quand la compétitivité de l'économie française tient une position centrale dans les soucis des électeurs. Les résultats des élections départementales de la Saône-et-Loire et de Saint-Igny-de-Roche seront donc influencés par trois éléments : le niveau d'abstention, le score du FN et le vote nul.

Entre 2012 et les européennes, le niveau du Parti de Marine Le Pen a progressé de 6,8 points dans la zone de Saint-Igny-de-Roche, dont les demandeurs d'emploi constituent 5,88% des travailleurs. Ce qui révèle que les résultats des départementales à Saint-Igny-de-Roche seront méticuleusement inspectés dans la Saône-et-Loire, même dans la région Bourgogne. Pour l'essentiel, le score du Front National était de 25.74% lors des européennes en 2014 (plus que la moyenne française) et de 18.94% lors de la dernière élection présidentielle en 2012 (plus que la moyenne française).

Score du Front National / Rassemblement Bleu Marine au premier tour des élections à Saint-Igny-de-Roche

Saint-Igny-de-Roche compte un canton aux problématiques nuancées. Dans la circonscription du canton de Chauffailles : En mars 2015, la présence des électeurs dans les bureaux de vote de la commune de Saint-Igny-de-Roche ainsi que les résultats des départementales à Tancon seront capitaux. Pour les dernières élections 2008, le taux de participation à Saint-Igny-de-Roche représentait 63,79% des inscrits, moins que le score atteint dans le canton. Marie-Christine BIGNON, avec l'étiquette Divers droite, a réussi à séduire le canton de Chauffailles et par conséquent gagné un siège au sein du conseil général de la Saône-et-Loire grâce à 59,51% des voix, soit plus que son niveau à Saint-Igny-de-Roche (58,66%). Jean LAUTREY, tête de liste UMP, faisait figure de challenger principal et avait obtenu 40.49% des voix exprimées.

Annonces Google

Autour de Saint-Igny-de-Roche, résultats des départementales


Les résultats et l'ensemble des données figurant sur ces tableaux sont fournis par le Ministère de l'Intérieur