Résultats départementales Saint-Laurent-en-Brionnais

Annonces Google

Résultat départementales 2015 - Saint-Laurent-en-Brionnais

Résultats des départementales

Partagez le résultat de votre commune sur Facebook

Canton Chauffailles

Résultat canton Chauffailles : 1er tour

Candidats % voix commune % voix canton Statut
Marie-Christine BIGNON et Arnaud DURIX
Union de la Droite
62,96% 53,79% Elu
Jacqueline BRAMANT et Fabrice DEJOUX
Divers gauche
17,04% 23,79%
David ANDRÉ et Jacqueline HUREL MEUNIER
Front National
20,00% 22,42%
Saint-Laurent-en-Brionnais Canton Chauffailles
Nombre d'inscrits 323 15 775
Nombre de votants 140 8 481
Taux de participation 43,34% 53,76%
Votes blancs (en % des votes exprimés) 2,86% 3,91%
Votes nuls (en % des votes exprimés) 0,71% 1,57%

EN VIDEO - Ce qu'il faut retenir en 5 minutes

[MIS A JOUR LE 30 mars 2015] Election 2015 à Saint-Laurent-en-Brionnais : les résultats officiels des départementales à Saint-Laurent-en-Brionnais sont diffusés sur Linternaute dès leur proclamation par le ministère de l'Intérieur. Rémi Chaintron, à la tête du conseil départemental de la Saône-et-Loire, met son siège aux suffrages. Dans le canton de la municipalité, les 371 votants vont aussi départager la lutte nationale entre l'UMP, le PS et le Front National. Ce dernier est crédité de prévisions lui prédisant entre 28 et 33% des intentions de vote mais ne bravache pas et redoute que ses électeurs ne se déplacent pas aux bureaux de vote. Avec un bon score, il pourrait enlever quelques départements comme l'Oise. Pour le département de la Saône-et-Loire, le PS mène le conseil départemental qui préside aux destinées des 549 361 personnes de cette circonscription, qui s'étale sur 57 cantons. La droite occupe 17 voix contre 38 pour les représentants de la majorité présidentielle. Alors que la proportion de demandeurs d'emploi atteint 7,5% pour le département de la Saône-et-Loire (selon des données INSEE pour 2011) soit moins que dans l'Hexagone (9,7%), Saint-Laurent-en-Brionnais se singularise avec 5,9% de demandeurs d'emploi, un sujet incontournable au moment où la santé économique occupe une place déterminante dans les angoisses des électeurs. Sujet observé avec attention par les états-majors des partis : la violence. Dans le secteur de sécurité (gendarmerie/police) de Saint-Laurent-en-Brionnais, le niveau des violences gratuites aux personnes est moins élevé que dans le département de la Saône-et-Loire (1,53‰ contre 2,56‰), ce qui va interpeller les possesseurs de carte d'électeur. Parmi les points à même de faire changer l'orientation des électeurs : le montant des impôts. À saint-laurent-en-brionnais, l'impôt sur le revenu s'élève à 1 533 euros, contre 1 798 euros pour le département, une information qui pourrait influencer la conduite du corps électoral. Les résultats des élections départementales de la Saône-et-Loire et de Saint-Laurent-en-Brionnais seront donc influencés par trois variables : le taux de participation, le niveau du FN et le vote blanc.

Entre l'élection de François Hollande et les élections européennes, le score du FN a diminué de -2,2 point dans la municipalité de Saint-Laurent-en-Brionnais, dont les plus de 60 ans représentent 21,29% des habitants. Ce qui atteste que les résultats des départementales à Saint-Laurent-en-Brionnais seront scrupuleusement guettés dans la Saône-et-Loire, jusque dans la région Bourgogne. Dans le détail, le score du Front National était de 21.37% lors des dernières élections européennes (moins que la moyenne nationale) et de 23.57% lors de la dernière présidentielle (plus que la moyenne française).

Score du Front National / Rassemblement Bleu Marine au premier tour des élections à Saint-Laurent-en-Brionnais

Saint-Laurent-en-Brionnais recouvre un canton aux problématiques diversifiées. Concernant le canton de la Clayette : Alors qu'arrivent les départementales de mars 2015, l'affluence dans les bureaux de vote à Saint-Laurent-en-Brionnais et les résultats des départementales à la Chapelle-sous-Dun seront cruciaux. Pour les dernières élections en 2011, le taux de participation à Saint-Laurent-en-Brionnais s'élevait à 45,03% des inscrits, c'est-à-dire plus que la moyenne enregistrée dans le canton. Alain GAUTHERON sous l'étiquette UMP, avait réussi à séduire en 2011 le canton de la Clayette et par conséquent gagné sa place au sein de l'assemblée du département de la Saône-et-Loire en recueillant 57,84% des suffrages, soit moins que son score à Saint-Laurent-en-Brionnais (66,89%). Alain MAGNIER (Radical de Gauche) était son adversaire n°1 et avait obtenu 14.95% des scrutins exprimés.

Annonces Google

Autour de Saint-Laurent-en-Brionnais, résultats des départementales


Les résultats et l'ensemble des données figurant sur ces tableaux sont fournis par le Ministère de l'Intérieur