Résultats départementales Vidai

Annonces Google

Résultat départementales 2015 - Vidai

Résultats des départementales

Partagez le résultat de votre commune sur Facebook

Canton Radon

Résultat canton Radon : 1er tour

Candidats % voix commune % voix canton Statut
Christophe DE BALORRE et Béatrice MÉTAYER
Divers droite
51,22% 51,42% Elu
Francine LAVANRY et Lionel STIEFEL
Front National
36,59% 28,98%
Christian BESNARD et Sandrine CHARLE
Parti Socialiste
0,00% 13,88%
Michèle CABIOCH et Christian ROUSSELIN
Front de Gauche
12,20% 5,72%
Vidai Canton Radon
Nombre d'inscrits 69 8 494
Nombre de votants 45 4 917
Taux de participation 65,22% 57,89%
Votes blancs (en % des votes exprimés) 8,89% 3,66%
Votes nuls (en % des votes exprimés) 0,00% 0,98%

EN VIDEO - Ce qu'il faut retenir en 5 minutes

[MIS A JOUR LE 30 mars 2015] Election 2015 à Vidai : les résultats des départementales 2015 à Vidai sont disponibles sur Linternaute dès leur validation par le ministère de l'Intérieur. Alain Lambert, qui mène le conseil départemental de l'Orne, met son mandat aux choix des électeurs. Dans le canton de la commune, les 72 citoyens vont en partie départager la lutte en France entre le PS, le Front National et l'UMP. Ce dernier pourrait prendre entre 28% et 30% des scrutins et pourrait dépasser le parti fondé par Jean-Marie Le Pen. En espérant des consignes de votes favorables au 2e tour, il s'adjugerait jusqu'à quarante conseils départementaux. Suspens pour le département de l'Orne: l'Union des démocrates et indépendants (UDI) dirige le conseil départemental qui gouverne les collèges des 292 879 habitants de ce département, pour 40 cantons. L'alliance UMP-UDI détient 29 sièges contre 9 pour l'alliance PS-Verts-Extrême gauche. Alors que la proportion de personnes sans emploi se monte à 8,5% dans le département de l'Orne (selon des chiffres INSEE pour 2011) soit moins que dans l'Hexagone, Vidai s'illustre avec 2,9% de chômeurs, un point qui n'a rien d'anodin à l'instant où le résultat économique de la majorité tient une position déterminante dans les difficultés des électeurs. Elément surveillé avec attention par le PS comme l'UMP : la violence. Dans la division de sécurité (police/gendarmerie) de Vidai, le niveau des violences gratuites est moins élevé que dans le département de l'Orne (2,18‰ contre 2,90‰), ce qui va interroger les électeurs. Parmi les points à même de faire basculer des départements : le niveau des impôts. À vidai, il se situe à 562 euros, contre 1 631 euros dans le département, ce qui va potentiellement influencer le comportement des votants. Les résultats des élections départementales de l'Orne et de Vidai seront donc influencés par 3 éléments : le taux d'abstention, le niveau du FN et le vote blanc.

Entre la présidentielle de 2012 et les européennes, le résultat du Parti de Marine Le Pen a progressé de 15,34 points dans la commune de Vidai, dont les plus de 60 ans constituent 25% de la population. Ce qui prouve que les résultats des départementales à Vidai seront spécialement analysés dans l'Orne, et voire aussi dans la région Basse-Normandie. Dans le détail, le résultat du parti fondé par Jean-Marie Le Pen était de 52.63% lors des dernières européennes de 2014 (plus que le score enregistré dans l'Hexagone) et de 37.29% à l'élection présidentielle (plus que la moyenne du pays).

Score du Front National / Rassemblement Bleu Marine au premier tour des élections à Vidai

Vidai comprend un canton aux problématiques complexes. Pour le secteur du canton de Pervenchères : Lors des précédentes élections de l'année 2011, le taux de participation à Vidai représentait 50,79% des électeurs inscrits, c'est-à-dire moins que la moyenne atteinte dans le canton. Cette année, la présence des inscrits sur les listes dans les bureaux de vote de la commune de Vidai et les résultats des départementales à Bellavilliers seront primordiaux. Antoine PERRAULT (Divers droite) a conquis le canton de Pervenchères en 2011 et gagné un fauteuil au sein du conseil général en recueillant 65,86% des voix, soit plus que son résultat à Vidai (63,33%). Antoine GUENO (Front National) apparaissant comme son challenger numéro un, avait fédéré 19.27% des scrutins exprimés.

Annonces Google


Les résultats et l'ensemble des données figurant sur ces tableaux sont fournis par le Ministère de l'Intérieur