Résultats départementales Brémur-et-Vaurois

Annonces Google

Résultat départementales 2015 - Brémur-et-Vaurois

Résultats des départementales

Partagez le résultat de votre commune sur Facebook

Canton Châtillon-sur-Seine

Résultat canton Châtillon-sur-Seine : 1er tour

Candidats % voix commune % voix canton Statut
Valérie BOUCHARD et Hubert BRIGAND
Union de la Droite
62,00% 52,68% Elu
Martine ROSSI et Ambroise SAVATIER
Front National
22,00% 30,88%
Catherine COSIALS et Jean-Paul ROMMEL
Union de la Gauche
16,00% 16,44%
Brémur-et-Vaurois Canton Châtillon-sur-Seine
Nombre d'inscrits 79 16 501
Nombre de votants 50 9 225
Taux de participation 63,29% 55,91%
Votes blancs (en % des votes exprimés) 0,00% 4,23%
Votes nuls (en % des votes exprimés) 0,00% 1,63%

EN VIDEO - Ce qu'il faut retenir en 5 minutes

[MIS A JOUR LE 30 mars 2015] Election 2015 à Brémur-et-Vaurois : les résultats officiels des départementales à Brémur-et-Vaurois sont divulgués sur Linternaute dès leur proclamation par le ministère de l'Intérieur. François Sauvadet, président du conseil du département de la Côte-d'Or, remet son siège aux choix des électeurs. Dans le canton de la municipalité, les 53 citoyens vont aussi trancher la bataille nationale entre l'UMP, le PS et le Front National. Ce dernier est crédité d'enquêtes lui prédisant entre 28 et 33% des intentions de vote mais ne se vante pas et craint que ses soutiens ne se déplacent pas aux urnes. Selon les cas, il pourrait enlever des départements comme l'Oise. Dans le département de la Côte-d'Or, l'Union des démocrates et indépendants (UDI) mène le conseil du département qui préside aux destinées des 517 140 personnes de cette circonscription, répartis sur 43 cantons. L'opposition à François Hollande a conquis 22 voix contre 20 pour l'alliance PS-écologistes-FG-PCF. Parmi les points à même de faire basculer des départements : le niveau d'imposition. À brémur-et-vaurois, il dépasse 3 220 euros, contre 2 389 euros dans le département, une information qui pourrait influencer le comportement des électeurs. Alors que la proportion de chômeurs dépasse 7,3% dans le département de la Côte-d'Or (selon des chiffres INSEE de 2011) soit moins que pour l'ensemble de la France (9,7%), Brémur-et-Vaurois se démarque avec 13,6% de demandeurs d'emploi, un sujet non négligeable au moment où la situation de la compétitivé occupe une position déterminante dans les craintes des électeurs. Aspect scruté avec grande attention jusqu'à Paris : la violence. Dans la circonscription de sécurité (gendarmerie/police) de Brémur-et-Vaurois, le niveau des violences physiques non crapuleuses est moins élevé que dans le département de la Côte-d'Or (2,21‰ contre 2,64‰), ce qui va influencer les électeurs. Les résultats des départementales de la Côte-d'Or et de Brémur-et-Vaurois seront donc influencés par 3 paramètres : le taux de participation, le score du FN et le vote blanc.

Entre l'élection présidentielle de 2012 et les élections européennes de 2014, le résultat du Parti de Marine Le Pen a progressé de 3,76 points dans la municipalité de Brémur-et-Vaurois, dont les inscrits à Pôle Emploi forment 13,64% des actifs. Un élément qui atteste que les résultats des départementales à Brémur-et-Vaurois seront attentivement épluchés dans la Côte-d'Or, ainsi que dans la région Bourgogne. Dans le détail, le résultat du FN était de 22.22% lors des élections européennes en 2014 (moins que le score enregistré dans l'Hexagone) et de 18.46% lors de la dernière présidentielle de 2012 (plus que le niveau enregistré en France).

Score du Front National / Rassemblement Bleu Marine au premier tour des élections à Brémur-et-Vaurois

Brémur-et-Vaurois comprend un canton aux problématiques hétérogènes. Pour le secteur du canton de Châtillon-sur-Seine : Cette année, la présence des électeurs dans les bureaux de vote de la ville de Brémur-et-Vaurois, tout comme l'issue des résultats des départementales à Étrochey seront essentiels. Lors des précédentes cantonales 2008, la part de personnes ayant pris part au scrutin à Brémur-et-Vaurois s'élevait à 79,76% des inscrits, c'est-à-dire moins que la moyenne du canton. Hubert BRIGAND, UMP, a conquis le canton de Châtillon-sur-Seine et par conséquent décroché un fauteuil au sein du conseil général avec 54,87% des suffrages, soit moins que son niveau à Brémur-et-Vaurois (78,46%). Francis CASTELLA (Divers gauche) faisait figure de plus gros challenger et avait fédéré 45.13% des voix.

Annonces Google

Autour de Brémur-et-Vaurois, résultats des départementales


Les résultats et l'ensemble des données figurant sur ces tableaux sont fournis par le Ministère de l'Intérieur