Résultats départementales Stetten

Annonces Google

Résultat départementales 2015 - Stetten

Résultats des départementales

Partagez le résultat de votre commune sur Facebook

Canton Brunstatt

Résultat canton Brunstatt : 1er tour

Candidats % voix commune % voix canton Statut
Daniel ADRIAN et Bernadette GROFF
Union de la Droite
54,55% 53,35% Elu
Mildred FREY et Thierry KERN
Front National
33,33% 34,09%
Alexis CARRIÉ et Meryem TEKINER
Parti Socialiste
12,12% 12,56%
Stetten Canton Brunstatt
Nombre d'inscrits 255 30 643
Nombre de votants 141 15 336
Taux de participation 55,29% 50,05%
Votes blancs (en % des votes exprimés) 3,55% 3,61%
Votes nuls (en % des votes exprimés) 2,84% 1,32%

[MIS A JOUR LE 30 mars 2015] Election 2015 à Stetten : les résultats officiels des élections départementales à Stetten sont diffusés sur Linternaute dès leur annonce par la préfecture du Haut-Rhin. Charles Buttner, qui pilote le conseil du département du Haut-Rhin, met son mandat aux scrutins. Dans le canton de la commune, les 299 citoyens vont en partie départager la rivalité en France parmi le Front National, l'UMP et le PS. Ce dernier mise très gros car il a conquis 61 conseils de départements sur 101 et pourrait en perdre jusqu'à 40. Le bilan du vote aura-t-il une influence notable sur la politique fixée par François Hollande? Ce dernier certifie l'inverse. Pour le département du Haut-Rhin, l'UMP dirige le conseil général qui régit les politiques sociales des 736 477 habitants de ce département, qui se subdivise en 31 cantons. La droite a obtenu 19 voix contre 9 pour la gauche. Alors que la proportion de demandeurs d'emploi s'établit à 6,9% pour le département du Haut-Rhin (selon des données INSEE, 2011) soit moins que dans l'Hexagone (9,7%), Stetten se différencie avec 3,2% de chômeurs, un sujet primoardial au moment où le résultat économique de la majorité tient une position centrale dans les difficultés des électeurs. Parmi les points à même de faire basculer des départements : le montant des impôts. À stetten, il se situe à 3 258 euros, versus 2 369 euros pour le département, un élément qui pourrait influencer la démarche du corps électoral. Sujet surveillé avec grande attention jusqu'à Paris : les violences. Dans la circonscription de sécurité (police/gendarmerie) de Stetten, le nombre des violences physiques est moins élevé que dans le département du Haut-Rhin (1,75‰ contre 3,76‰), ce qui va interroger les électeurs. Les résultats des élections départementales du Haut-Rhin et de Stetten résulteront donc de trois paramètres : le niveau de participation, le score du FN et le vote blanc.

En deux années, le résultat du Front National a progressé de 4,74 points dans la zone de Stetten, dont les plus de soixante ans représentent 17,39% des habitants. Cette donnée confirme que les résultats des départementales à Stetten seront notamment examinés dans le Haut-Rhin, ainsi que dans la région Alsace. Plus en détail, le niveau du parti fondé par Jean-Marie Le Pen était de 22.96% aux européennes de 2014 (moins que la moyenne du pays) et de 18.22% à la dernière élection présidentielle (plus que la moyenne du pays).

Score du Front National / Rassemblement Bleu Marine au premier tour des élections à Stetten

Stetten recouvre un canton aux problématiques complexes. Concernant le canton de Sierentz : A l'occasion des départementales 2015, la faible participation des votants dans les bureaux de vote à Stetten, tout comme les résultats des départementales à Uffheim seront déterminants. Daniel ADRIAN (liste Divers droite) avait réussi à séduire le canton de Sierentz en 2011 et décroché un siège au sein du conseil général du Haut-Rhin en recueillant 60,88% des scrutins, soit plus que son score à Stetten (45%). Jean-Louis LORRAIN (UMP) se révélant être son challenger n°1, avait rallié 39.12% des scrutins. Lors des précédentes élections cantonales en 2011, le pourcentage d'électeurs n'ayant pas participé au scrutin à Stetten s'élevait à 57,63% des inscrits, soit moins que la moyenne enregistrée dans le canton.

Annonces Google


Les résultats et l'ensemble des données figurant sur ces tableaux sont fournis par le Ministère de l'Intérieur